a Hommage à Léon Tourtzevitch - MJC Castelnau-le-Lez

Hommage à Léon Tourtzevitch

Accueil   >   Articles   >   Hommage à Léon Tourtzevitch

Hommage à Léon

Vendredi Léon Tourtzevitch nous a quitté après un combat courageux contre la maladie qui avait déjà emporté son épouse Martine il y a huit ans. Ces quelques lignes seront de toute façon incapables de contenir les mille vies de Léon que nous avons connu comme le leader charismatique du groupe de musique russe « Odessa ». Tour à tour intermittent du spectacle, arrangeur, producteur, gérant de magasin de musique, enseignant en sciences économiques, chroniqueur sur le web, importateur et vendeur de miel que certains ont pu voir sur le marché de Castelnau… Léon était un touche-à-tout de génie dont la soif de savoir n’avait d’égal que l’enthousiasme dans tous les projets qu’il a conduit au cours de sa vie riche en rebondissements. J’ai eu la chance de rencontrer ce voisin extraordinaire, fils d’émigrés russes d’avant la « Grande Guerre » lorsqu’il a bien voulu interviewer mon fils Rémi Geniet, alors très jeune pianiste prometteur, pour sa gazette web en 2010 (https://www.disons.fr/?p=4167) et nous avons sympathisé. En 2014 après avoir repris la musique, Léon réunit autour de lui deux amis chanteurs, Nastia et Sergueï, et un guitariste (moi-même) pour une première édition du groupe « Odessa ». Le groupe est rapidement complété par un contrebassiste (Lino) puis un accordéoniste (Leigh) et se stabilise en quintet proposant un répertoire de « musiques russes d’hier et d’aujourd’hui ». Cette aventure va se poursuivre jusqu’au départ de Nastia suite à sa mutation sous d’autres cieux. Odessa prendra alors sa forme actuelle dont d’autres parleront mieux que moi. Pour « Odessa », Léon était à la fois père fondateur, agent et impresario infatigable, arrangeur et compositeur, ainsi que leader et chanteur guitariste d’une incroyable présence scénique. De cet aventure de trois ans je retiens le plaisir d’avoir découvert avec Léon la richesse inépuisable de la musique populaire russe passée et présente, la ferveur extraordinaire du public au cours de nos concerts presque tous à guichets fermés, la beauté des arrangements à trois voix, pépites que Léon et Nastia nous extrayaient du répertoire russe romantique ou populaire, et beaucoup de bonheur d’avoir partagé la scène avec tous ces musiciens remarquables. Pour tout cela et tout le reste, merci Léon, et où que tu sois je te souhaite beaucoup de musique.

Fred Geniet.

[photo: Première scène ouverte “nouvelle formule” de la MJC – février 2014]

Newsletter

L'inscription à la Newsletter vous donne accès toutes les informations
sur la programmation d'évènementiels tout au long de l'année.
Vous ne recevrez pas les informations réservées aux adhérents.

Copyright © 2018 mjc-castelnau.fr - Design by Studio Gazoline - Agence de communication Montpellier conception par Studio Gazoline